Prévention santé pour les enfants.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

ENFANCE & PREVENTION SANTÉ: Elodie Thomas, Pharmacienne- colistière EES.

Je suggère quelques idées au sujet de la prévention santé et notamment deux points qui me tiennent à cœur en tant que maman et pharmacienne, en lien avec la responsabilisation de chacun envers sa santé (le maintien en bonne santé, autrement dit la prévention).

introduction de la méditation de pleine conscience à l’école.
Cette technique aide à lutter contre le stress et/ou la dépression, en se recentrant sur l’instant présent grâce à des exercices de respiration, d’attention au corps et d’attention à ce qui nous entoure. Les bénéfices sont multiples notamment : amélioration du bien être et de la concentration scolaires des élèves et diminution des incivilités en classe. source: « mindfulness and dynamic functional neural connectivity in children and adolescents » 2018 Marusak HA et al Behav Brain Res.
Pourquoi ne pas introduire cette méthode sur le temps périscolaire, ou faire des ateliers, des interventions dans les écoles? ce qui se fait déjà depuis de nombreuses années au Canada, Danemark, plus récemment au Royaume Uni. En France, la mairie de La Rochelle a décidé fin 2019 d’introduire la méditation dans toutes les écoles primaires de la ville. Pourquoi pas nous?

introduction sur le rôle de l’alimentation pour notre santé physique et mentale:

en lien avec la vertu pédagogique de la ferme maraîchère Bio proposée par Alice VAYSSETTE, introduire les  notions sur le rôle de l’alimentation pour notre santé physique et mentale avec des ateliers ludiques autour de la ferme et lors des ateliers cuisine déjà proposés dans certaines écoles. Le but est de montrer l’intérêt pour notre corps ( énergie, bonne immunité, bonne croissance…) et notre esprit (vivacité, joie, entrain…) de consommer des aliments sains, riches en vitamines et minéraux, les moins transformés possible, en insistant sur le fait que chacun est différent et a des besoins différents.

C’est en sensibilisant les enfants que nous ouvrons la porte vers des jeunes puis des adultes plus responsables d’eux mêmes et de leur santé.

Elodie Thomas