Mes propositions pour les déplacements

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Ce texte est une contribution citoyenne, il nourrit la réflexion dans l’élaboration du programme porté par Valentin Deiss et son équipe.  


     

Pour que les habitants puissent se réapproprier la façade maritime du Bassin

– Aménagement de la rue du Port en sens unique de la place Jean Hameau vers le port , en matérialisant l’espace dédié aux vélos, trottinettes… et celui dédié aux piétons, poussettes…
– Aménagement du sens unique allant du rond point « cabane à Tintin » vers centre ville en inversant le sens de circulation de la rue Chanzy.
– Créer des espaces de parking sans empiétement sur la rue
– Végétaliser soit par des haies basses, soit avec la plantation de quelques petits arbres d’essences locales
– Implanter des vrais bancs accueillants, sans séparation entre les places assises, et en y invitant la poésie par des sculptures de personnages, des poèmes,
– Valoriser la place Jean Jaures ( ou du Coum ) en gardant bien sûr les platanes, et un maximum de pelouse, en prévoyant un espace dédié aux chiens, en y implantant des jeux d’enfants, en y créant un jardin de plantes aromatiques, un terrain de boules ….
– Au port, inciter les automobilistes à se garer sur le grand parking des prés salés et non pas jusque sur la cale de mise à l’eau; envisager des solutions comme des bornes rétractables (?)

Favoriser au maximum les transports en commun

– Bannir les grands bus au profit de petits plus adaptés aux rues de La Teste
– Gratuité des transports en commun
– Généraliser l’arrêt à la demande « eho » !

Pistes cyclables

– Les sécuriser et étudier leurs jonctions afin d’établir la continuité du réseau
– Créer une passerelle végétalisée pour les piétons et déplacements doux entre la plaine Bonneval et le Parc des Expositions ( sécurité des différents publics amenés à traverser la voie directe
– Création d’une piste le long du Bd Louis Lignon jusqu’à Meller. Cet axe est hyper dangereux

Sans éradiquer la voiture du centre ville, tenter de la contenir

– 30 à l’heure dans l’hyper centre
– ailleurs, stationnement en quinconce pour ralentir la circulation, en lieu et place des gendarmes couchés