Idées de la part de Testerins

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Ce texte est une contribution citoyenne, il nourrit la réflexion dans l’élaboration du programme porté par Valentin Deiss et son équipe.      


 

Nous sommes favorables à la démocratie participative donc nous saisissons l’occasion que vous nous donnez de faire des remarques et/ou des propositions en vue des prochaines élections.

Un projet ne peut se faire qu’à partir d’un bilan: nous n’avons aucune donnée officielle mais nous savons que certains parmi vous en ont.

Notre bilan à nous est notre vécu: nous sillonnons notre ville à pied, en voiture, en vélo. Nous écoutons les gens, plus particulièrement ceux qui composent notre environnement amical et familial et qui sont essentiellement des jeunes de moins de 40 ans.

Nous habitons La Teste depuis bientôt 4 ans et nous y sommes très bien, très heureux.

Cependant, un certain nombre de choses nous frappent: l’urbanisation débridée et des jeunes qui ne trouvent pas à se loger (testerins ou saisonniers).
Il nous semble qu’il y a là un paradoxe.

La Teste s’est développée, certains quartiers sont devenus plus beaux, des commerces se sont installés; elle est, certes, un bassin d’emplois mais l’accès à la propriété et le logement locatif des jeunes semblent difficiles. Nous émettons cette idée sous votre contrôle car, comme je l’ai précisé, nous n’avons aucun chiffre officiel.
Parallèlement, nous regrettons que le développement du centre -ville se fasse au détriment de l’environnement. Il doit être possible de ménager des espaces de nature où se reposer, jouer, échanger…

Il est temps aujourd’hui d’envisager le bien-vivre tous ensemble dans notre ville en nous tournant un peu plus vers une population de gens moins argentés sans pour autant négliger les autres et d’aider (entre autres) les jeunes à rester et venir travailler et vivre à La Teste. Il nous faut lutter contre le vieillissement de la population si nous voulons que notre ville reste dynamique! Et tout cela doit se faire dans le respect de l’environnement: plus personne ne peut ignorer l’urgence de la situation!

Concrètement, nous ne savons pas très bien ce qu’il faut faire! Mais nous pensons qu’il faut travailler avec les écoles: les enfants sont les citoyens de demain:

– Encourager et soutenir les actions des enseignants qui veulent travailler autour de l’environnement.
– Impulser des actions, des activités inter-générationnelles dans les écoles, les ccas, les maisons de retraite, les associations…